Contact  |  Copyright  | 
 
Le vin de chèvre
 

Le vin de chèvre (appelé aussi plus simplement "la chèvre"), ce n'est pas ce que vous croyez. Non, ce n'est pas du vin mélangé avec du lait tiède tout juste sorti du pis de l'animal. Non, ce n'est pas non plus la chèvre qui écrase les raisins dans le pressoir avec ses petits sabots, ni le vin issu de la même chèvre qui passerait dans le pressoir avec les raisins. Enfin, ce n'est pas un de ses vins verts et aigres qui faisaient "danser les chèvres".

 

Le vin de chèvre, c'est avant tout une tradition savoyarde qui consiste à "enfermer" hermétiquement un moût de chardonnay, chasselas, altesse (le cépage de la fameuse roussette) ou de jacquère dans un petit tonneau en bois ou une cuve en inox. Sous l'effet de la fermentation, le vin devient pétillant et la pression à l'intérieur du contenant va monter, jusqu'à ce que tout l'oxygène soit consommé. A la différence du Champagne, le vin n'est pas embouteillé mais reste enfermé dans le petit tonneau, attendant d'être servi en fin de dégustation par exemple.

 

Le vigneron tire alors le vin qui s'échappe sous forme de mousse, en raison de la pression à l'intérieur du tonneau. Il faut bien sûr boire ce breuvage sous sa forme mousseuse pour en percevoir toutes les subtilités. C'est doux, fruité, il y en a plein la moustache de Papa et comme il y a très peu d'alcool, les enfants peuvent goûter mais on ne dira rien à Maman c'est promis !

 

Mais pourquoi vin de chèvre ? Certains vignerons affirment que le vin mousse comme le lait de chèvre lors de la traite. L'analogie est d'autant plus commode que nombre de vignerons possèdent aussi des bêtes qu'ils font brouter dans les alpages. D'autres affirment que le tonneau contenant ce vin est traditionnellement accroché à une potence munie d'une poulie et d'un treuil sur la devanture du domaine. En construction, une telle potence s'appelle une chèvre.

 

Voila une double explication pour un vin unique et convivial né vers le milieu du 19ème siècle. Attention, compte tenu des pressions rencontrées, essayer de fabriquer une chèvre est difficile et dangereux, et risque de vous faire tourner… chèvre !

 

Source :  Domaine Dupasquier et Histoire sociale et culturelle du Vin  de Gilbert Garrier

Autres histoires du lieu : France
Châteauneuf-du-Pape et les soucoupes volantesA Châteauneuf-du-Pape, les OVNIs ne sont pas les bienvenus.
Sabler ou sabrer le champagne ?Comment ouvrir et boire son champagne, telle est la question.
Château Ausone et le poèteL'hommage d'un grand Château du bordelais pour le poète romain
L'Ermite de Saint-SerIl ne fait pas toujours bon vivre au pied de Sainte Victoire...
Le quart des seigneursEnfin un impôt délicieux !
Les taches dans la barbe de CharlemagneLa fameuse barbe fleurie ne plait pas à tout le monde...
Le dragon du BrandUn dragon et le soleil donnent naissance à l'un des meilleurs terroirs d'Alsace.
Le vin de l'EmpereurNapoléon et le Gevrey-Chambertin, un couple inséparable.
La tisane de RichelieuOu comment un vin rouge de Moulis vint à la rescousse du Roi.
La massue dans les armoiries de ColmarLorsque le périple d'Hercule le mène en Alsace...
Eau minérale de Carbonnieux Quel rapport entre le prestigieux château Carbonnieux et l’eau minérale ?

Autres histoires de l'époque : XIX - XXIème
Châteauneuf-du-Pape et les soucoupes volantesA Châteauneuf-du-Pape, les OVNIs ne sont pas les bienvenus.
Sabler ou sabrer le champagne ?Comment ouvrir et boire son champagne, telle est la question.
Le vin de l'EmpereurNapoléon et le Gevrey-Chambertin, un couple inséparable.